Les machines d’assemblage STAUFF sont désormais connectées au Cloud

Maintenance prédictive lors du montage des conduites hydrauliques

C’est à l’occasion de l’édition 2019 du salon de Hanovre que STAUFF a présenté, en première mondiale, la toute dernière génération de machines utilisées pour le 

pré-assemblage et l’assemblage final des bagues taillantes (type SPR-PRC-POC), ainsi que de machines de formage pour STAUFF Form (SFO-F). 

Les nouvelles machines des deux gammes se différencient clairement des anciens modèles et cela n’est pourtant pas visible : après le salon, elles seront en effet toutes fournies avec une connexion intégrée à un Cloud mis à disposition par STAUFF.  

Un avantage indéniable pour les utilisateurs – par exemple pour les mises à jour logicielles. Jusqu’ici, le service après-vente de STAUFF devait, dans de tels cas, se mettre en contact avec l’utilisateur de la machine et convenir d’un moment pour établir la connexion au réseau et installer la mise à jour. Ou encore le logiciel devait être mis à jour directement sur site, via un ordinateur portable connecté au réseau. À l’avenir, tout cela se fera en ligne. Le service après-vente de STAUFF devra, pour cela, convenir avec l’utilisateur d’un moment auquel la machine est en ligne et n’est pas utilisée. 

Les experts de STAUFF pourront également transférer de nouvelles fiches de paramètres sans aucun problème si, par exemple, l’utilisateur de la machine doit traiter de tuyaux fabriqués dans d’autres matériaux pour lesquels les paramètres requis n’ont pas été fournis avec la machine au moment de la livraison. Cette extension représente également un autre atout pour les clients : la machine consigne en ligne tous les détails relatifs aux processus d’assemblage effectués et permet leur consultation en ligne. Ils peuvent ainsi être imprimés et utilisés afin d’attester un assemblage correct.

Un autre avantage résulte de la possibilité de consulter les historiques et paramètres des machines grâce à un service de maintenance en ligne. Dipl.-Ing. Oliver Wagner, développeur électronique chez STAUFF et responsable du développement de la connexion au Cloud : « Nous pouvons désormais analyser les données avec les utilisateurs et, p. ex., optimiser les réglages de la machine. » 

Un exemple : si les paramètres montrent que la pression hydraulique est toujours proche d’une limite définie et enregistrée pendant un certain processus, il est possible de réagir de manière ciblée et, ainsi, de maintenir au niveau le plus haut possible la qualité d’assemblage des bagues taillantes ou la qualité de formage. Si, d’autre part, la machine présente un dysfonctionnement, sa cause peut être déterminée rapidement car toutes les données pertinentes pour la machine, mais aussi pour les différents outils sont disponibles dans le Cloud.

Dans chacun des cas présentés ici, la sécurité requise des données est toujours garantie car l’échange de données avec le Cloud est crypté dans un sens comme dans l’autre. Les données sont ainsi à l’abri de tout accès étranger, usage abusif ou manipulation.

Avec cette connexion au Cloud, STAUFF fait des fonctions – et avantages – de la maintenance prédictive – un sujet qui ne suscite actuellement l’intérêt de tous les secteurs industriels – une réalité sur ses machines. Cette solution est possible grâce à une carte SIM intégrée pouvant être utilisées dans toutes les régions industrielles du globe. Les machines existantes pourront également être équipées du module à moindre frais.


À l’avenir, les machines d’assemblage, telles que cette machine de formage de tubes, pourront être surveillées aisément grâce à une connexion au Cloud. Les mises à jour logicielles et nouvelles fiches de paramètres pourront également être installées de cette manière